PRATICIENNE EUTONISTE

Françoise-Marie enseigne l’eutonie en France  depuis 33 ans, après avoir reçu une formation professionnelle (1980-1983)  à Genève, à l’école d’eutonie Gerda Alexander dirigée par Gunna Brieghel-Muller.

Elle a prodigué un enseignement et initié des centaines de personnes à l’eutonie. Elle a voulu que, chacun puisse, à sa mesure, considérer le corps dans une compréhension juste et en conséquence en prendre soin.

Toutefois, Françoise-Marie n’a jamais formé d’élève, ni organisé en collège un processus d’apprentissage théorique ou pratique, qui aurait permis à une personne d’acquérir les connaissances et les savoir-faire nécessaires à l’exercice d’un métier ou d’une activité professionnelle.

Son enseignement s’est ensuite personnalisé et élargi au fil des années sans déroger à l’équilibre et aux principes de base de la méthode. Il conduit à connaitre, soigner et développer son organisme sensoriel. Il peut être considéré comme une branche des arts thérapeutiques, qui permet à l’élève d’être à la fois créateur (acteur, émetteur) et spectateur (receveur).

« Ce seront l’équilibre et l’entente entre ses deux pôles qui apporteront recul, calme et apaisement puis force courage et amour » (Michelle Beliard peintre,art thérapeute)

Lorsqu’un véritable processus de métamorphose est entrepris, le «sens» de l’écoute approfondie authentique donne à l’humain sa véritable place dans le monde – en pratique : sécurité de base et contact réel au sol et à l’espace, respect des flux vitaux, savoir et sagesse du vivant. 

La pédagogie et la méthode thérapeutique de Françoise-Marie tiennent compte aujourd’hui non seulement des apports de la science actuelle mais aussi de la nature humaine.

Suite du texte…